Entente Luz Pierrefitte Arrens : site officiel du club de foot de PIERREFITTE NESTALAS - footeo

Les bons points de l'Elpa

29 mars 2011 - 17:48

 

ELPA 3-JS Carbonne 3

MT : 1-2. Arbitre : M. Laybats, assisté de MM. Crampe et Pronello. Délégué : M. Marcu.

Pour Luz/Pierrefitte/Arrens : Buts de J. Laporte (9e, 59e), Abadie (58e).

Pour Carbonne : Buts de Dehimi (5e), Boué (37e), Labatut (60e).

Avertissements : à Luz/Pierrefitte/Arrens, J. Lassalle (69e) ; à Carbonne, Pronello (26e).

Luz/Pierrefitte/Arrens : Caicedo, Berdé, Coste, Vergez, N. Soré, Bringue, J. Laporte, J. Lassalle, Berducat, Labit, S. Abadie (cap.), Gandia, Larribère, Rabemananjara. Entraîneur : Ch. Lassalle.

JS Carbonne : Bourass, Martins, L. Boué, Roques, Cabarrou, P. Boué (cap.), Pronello, Marchand, Marty, Labatut, Dehimi, Remenant, Manguin. Entraîneur : J. Metge.

Il avait de quoi être satisfait, « coach » Christian, à l'issue de ce match face à Carbonne. Certes, ce n'est qu'un match nul qui sanctionna les débats, ce qui, comptablement, à domicile, n'est pas une bonne affaire, mais, avec cinq joueurs qui découvraient la PL et compte tenu de la copie rendue par sa jeune formation, cette équité vaut bien des victoires. D'autant qu'avec le culot inhérent à la jeunesse, Abadie et les siens ne s'étaient pas laissés abattre par l'ouverture du score précoce.

Un but remarquable au demeurant, avec une « bicyclette » réalisée en plein cœur de la défense par Dehimi suite à un centre de Marchand (5e). Insouciance quant au marquage, mais pas dans l'envie car, Laporte se chargea d'ouvrir celle de l'espoir sur un coup franc direct qui laissa Bourass quelque peu déconfit (9e) par le rebond, pas franc, sur le synthétique.

Le jeu était agréable et rapide mais, c'est une nouvelle fois Carbonne qui allait reprendre les devants grâce à un copier-coller du but local car, Caicedo se fit surprendre à son tour par une reprise de Boué (37e). Au repos, l'expérience prévalait, mais rien n'était fait.

Deux minutes de folie

La reprise était aussi plaisante entre deux équipes axées sur l'offensive. Et puis, on eut droit à deux minutes de folie.

Ce fut tout d'abord Abadie qui coupa remarquablement la trajectoire du ballon, sur un coup franc de Laporte, pour remettre les deux équipes à égalité (58e). Dans la foulée, une mine de Laporte, à ras du montant, donna l'avantage aux locaux (59e). Seulement, péché de jeunesse, sur l'engagement et en pleine euphorie, on oublia le marquage, ce qui ne pardonna pas face au talentueux Labattut (60e).

À l'heure de jeu, tout était à refaire, mais plus rien ne se fera car, d'un côté comme de l'autre, on resserra la garde malgré quelques opportunités que Caicedo et Bourass se chargèrent de réduire à néant.

Un nul équitable que Christian Lassalle ne voyait pas venir avec le temps additionnel mais, qui arriva enfin, en toute justice. Juste récompense pour une jeunesse « montagnarde », là et bien là.

Voir également

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Joueur
  • 1 Supporter
+